Que pouvez-vous faire pour aider la planète en 2022 ?Environnement et Transport 

Que pouvez-vous faire pour aider la planète en 2022 ?

2021 touche à sa fin.  C’est déjà le moment du bilan et des bonnes résolutions, y compris sur ce que nous pourrions tous faire pour aider la planète en 2022. Depuis trop longtemps déjà, l’homme exploite l’écosystème et ne lui laisse que très peu de répit. On assiste alors aux détériorations de l’environnement, à la déforestation, aux disparitions des espèces et au réchauffement climatique. Sur le long terme, les conséquences sont catastrophiques. D’ici 2050, qu’adviendra-t-il de notre belle planète ? Et surtout, si on veut agir dès maintenant, que peut-on faire pour la planète en 2022 ?

Les petits pas à faire pour la aider la planète en 2022

Si vous désirez améliorer les choses et sauver la planète en 2022, il faut commencer par changer vos petits gestes du quotidien. Certains parlent de transport écologique, de noël écologique, de maternité écologique : pour dire en fait qu’il est possible d’être écolo dans tous les domaines.

Moins de déchets

Déjà, respectez l’environnement. Il faut l’épargner le plus possible en limitant vos achats de plastique, en triant vos déchets et en recyclant. En France, une personne produit au moins 600 kilos de déchets par an. Que vous arriviez à réduire les vôtres serait déjà un énorme pas en avant. Mais imaginez un instant, que tout le monde en fasse de même. Cet effort à l’échelle mondiale va à coup sûr sauver la planète.

Plus d’économie d’eau et d’énergie

Le même résonnement s’applique pour l’eau et l’énergie. Ces deux éléments sont indispensables dans la vie de tous les jours. Seulement, on a tendance à en abuser. Ce qu’il faut faire, c’est limiter nos consommations. D’abord, commencez par réduire le temps que vous passez dans la salle de bain. Ne gaspillez pas inutilement l’eau du robinet et trouvez une autre alternative comme l’eau de pluie. Celle-ci va vous permettre d’arroser vos plantes ou de laver votre voiture.

Quant à la surconsommation d’énergie, vous savez déjà que vous pouvez la limiter en éteignant les lumières à chaque fois que vous sortez d’une pièce. Pensez également à débrancher tous les appareils non-nécessaires pour éviter les fuites énergétiques. Enfin, tournez-vous vers un fournisseur d’électricité verte, il n’y a rien de plus écolos et de plus bénéfique pour la planète en 2022. Pour couronner le tout, mangez des fruits de saison, arrêtez le gaspillage, et achetez en seconde main.

Faites du covoiturage ou au moins, utilisez une énergie verte pour faire rouler le véhicule. N’oubliez pas que les émissions de gaz à effet de serre émanant des véhicules sont l’un des facteurs les plus polluants de la planète et de l’une de celles sous notre contrôle. Passez au vélo si possible, aux transports en commun ou pourquoi pas, à la marche à pied.

La main verte pour aider la planète en 2022

Ne pas détruire ou surconsommer, ne pas créer de déchets, c’est déjà bien pour aider la planète en 2022. Reconstruire, reboiser, cultiver de manière bio, c’est encore mieux. Ne pensez pas trop grand en espérant recouvrir de forêt plusieurs hectares. Si vous avez déjà un espace vert sur votre balcon ou terrasse, dans votre propriété secondaire, vous agissez déjà en faveur de la planète. Si vous participez aux actions environnementales à plus grande échelle, tant mieux.

Les rendez-vous à ne pas rater pour aider la planète en 2022

Nous faisons actuellement face à une urgence environnementale sans précédente. Pour tenter de redresser la situation, une solidarité internationale s’impose. L’objectif : trouver des solutions effectives pour aider la planète en 2022.

  • En janvier 2022, le rendez-vous international pour la biodiversité ou COP15 va se poursuivre à Genève, en Suisse. Il se tiendra encore à Kunming vers le mois de mai.
  • Vers février et mars 2022, à l’occasion des « rapports de Giec », les changements climatiques, leurs conséquences sur le long terme –au niveau naturel et économique, seront discutés. On attend d’ailleurs avec impatience les mesures qui vont découler de ces rapports.
  • Vers le mois de juillet 2022, une conférence internationale organisée par les Nations unies pour la conservation des océans se tiendra à Lisbonne. « One Ocean Summit » réunira toutes les personnes concernées de près par la protection et la libération des océans.
  • En novembre 2022, la COP27 se tiendra en Egypte. On discutera alors des pays économiquement vulnérables face aux changements climatiques et à l’avenir de la planète en 2022.

La ruée vers la planète rouge…

On connaît tous par cœur les planètes du système solaire. Certains, comme Jupiter, Saturne ou Pluton sont plus populaires que les autres. La vraie star reste cependant Mars, plus connue encore comme étant la planète rouge. En ces heures critiques, où la Terre est au pire de sa forme, de plus en plus de personnes considèrent la possibilité d’aller y vivre.

D’ailleurs, l’agence spatiale américaine –populaire sous l’acronyme NASA, n’a de cesse de faire des campagnes pour recruter les personnes les plus aptes à supporter un tel voyage. Eh oui, la Nasa ne fait pas qu’explorer le système solaire à la recherche de la planète X qui se trouverait hors de notre galaxie. Elle ne se contente pas non plus d’organiser des missions pour dévier un astéroïde dans le but de protéger la terre. Elle y organise des séjours pour particuliers. Si par malheur, les efforts pour aider la planète ne portent pas leurs fruits dans le futur, les résultats de la mission spatiale « colonie martienne » nous seront d’une grande utilité. L’idée peut sembler délirante, mais toutes les idées nouvelles et révolutionnaires sont passées par là.

Cela reste cependant une solution ultime. Le mieux est d’agir maintenant pour limiter les conséquences du changement climatique. Les micro-actions à grande échelle auront un impact, peut être léger mais un impact quand même, sur la mer et les océans, la biodiversité, la qualité de l’air et le bon vivre en général sur la planète terre.

Articles relatifs

Et si vous laissiez votre commentaire ?