le nez qui chatouille significations et croyancesBien-être / Beauté 

Le nez qui chatouille, significations et croyances

Le nez est l’une des zones de notre corps les plus sujettes aux micro-démangeaisons. En effet, sans nous en rendre compte, nous nous grattons le nez plusieurs fois par jour. Ces démangeaisons ont en fait des significations bien précises dans les croyances populaires et les sciences du langage corporel. Il en va de même au niveau de la médecine. Pour bien analyser ce phénomène, nous allons voir son interprétation sur le plan synergologique et les croyances qui se sont créés autour. Paradoxalement, nous allons aussi tenter de comprendre scientifiquement les origines des chatouillements à l’intérieur de nos fosses nasales. A bien des égards, toutes les réponses sont possibles et peuvent être vraies.

Interprétation synergologique du nez qui chatouille

La synergologie est une discipline qui étudie la communication non verbale, elle a pour objectif d’analyser et décrypter les mouvements inconscients de notre corps. Selon les synergologues, les démangeaisons nasales ne sont pas le fruit du hasard, elles ont presque toujours une signification, parce que notre corps communique par le biais de micro-démangeaisons. Voici une liste des mouvements de grattage de nez les plus courants ainsi que leurs interprétations :

Démangeaison au niveau de l’arête nasale

L’arête nasale est la partie du nez qui va de la base osseuse jusqu’au bout du nez. Le fait d’avoir des micro-démangeaisons sur cette zone marque notre intérêt sur ce qui est en train de se dire : ça veut dire que la conversation nous intéresse. Le mouvement de grattage se fait usuellement avec le pouce et l’index. Plus les doigts descendent sur l’arête du nez (vers le bout) plus cela montre notre intérêt pour la discussion.

En ce qui concerne les variantes : si la personne a les yeux grands ouverts en se grattant le nez, elle est en pleine concentration. Si ses yeux sont par contre semi-cols, cela signifie qu’elle a besoin de décompresser.

le nez qui chatouille significations et croyances

Démangeaison au niveau des ailes nasales

Les démangeaisons sur les ailes nasales sont significatives, car elles représentent nos rapports avec nous-même et avec l’autrui. Le côté gauche représente notre « moi » (ego) et le côté droit « l’autre ». Les picotements du côté gauche montrent qu’on a des problèmes par rapport à nous même, à l’image qu’on projette ou à nos valeurs. Attention, car le fait de gratter cette zone peut être perçu comme un signe de soumission. Pour ce qui est des picotements du côté droit : ils montrent qu’on n’est pas à l’aise avec l’autre ou qu’on a un problème avec l’image qu’il projette.

le nez qui chatouille significations et croyances

Démangeaison au niveau de la base des narines

Les démangeaisons au niveau de la base des narines indiquent souvent qu’on n’est pas en confiance. Il y a quelque chose dans la situation ou chez notre interlocuteur qui attise notre suspicion. L’intensité du « non-dit » est d’autant plus marquée lorsqu’on se touche du côté gauche.

Pour les variantes : si l’on met un ou plusieurs doigts sous ses narines de façon à obstruer le nez, c’est qu’on est en désaccord avec les propos de notre interlocuteur. Si l’on passe un doigt sous les narines, ça signifie qu’il y a certains de nos propos (ou ceux de l’autre) que nous regrettons et nous voudrions effacer. Notons que la durée du grattage est importante, car elle reflète le degré d’inconfort que nous endurons.

le nez qui chatouille significations et croyances

Les croyances

Les légendes populaires recèlent de nombreuses croyances sur notre corps, le nez en particulier. Ces croyances n’ont pas de fondements scientifiques, mais curieusement, elles s’avèrent souvent justes. Nombreux sont les gens qui vous confirmeront la véracité de ces croyances par leurs vécus. Voici une liste des croyances les plus répandues sur les picotements au niveau du nez.

Démangeaison au niveau du bout du nez :

D’après les croyances populaires, le bout du nez est directement lié aux passions et à l’amour. Vos grands-parents et les gens d’une autre génération vous le diront : si vous avez le bout du nez qui gratte, c’est que quelqu’un aimerait beaucoup vous embrasser. Une variante de cette croyance veut que la personne en question soit un petit vieux de votre entourage. Cependant, une autre variante dit que c’est un charmant jeune homme alors gardez espoir !

Démangeaison à l’intérieur du nez :

Les démangeaisons à l’intérieur du nez sont souvent de très mauvais augure. En effet, ça annonce souvent des problèmes. Selon les croyances populaires, si vous avez des picotements à l’intérieur du nez, c’est que vous allez entrer dans une phase difficile : soucis et chagrins à prévoir, vous devez vous accrocher et ne pas perdre de vue que ce n’est qu’une phase.

Démangeaison à l’extérieur du nez :

Les croyances sur les démangeaisons à l’extérieur du nez sont équivoques, du coup on ne peut pas établir si c’est un bon signe ou le contraire. Selon la croyance lorsqu’on a des démangeaisons à l’extérieur du nez, c’est soit des jours heureux qui se profilent, soit vous êtes maudit.

Le nez qui chatouille et votre santé

Quand on a le nez qui gratte, c’est aussi souvent le signe que quelque chose cloche, soit au niveau de notre environnement, soit au niveau de notre système immunitaire. Si vous demandez à la plupart des gens comment réagir en cas de démangeaisons nasales, ils vous diront tout simplement de vous moucher. Ceci est surtout efficace lorsqu’on a un nez qui chatouille durant un court laps de temps. Souvent, l’intérieur du nez a tout simplement été irrité par une certaine quantité de poussière ou tout simplement, par la pollution.

Le prurit nasal : des chatouillements au niveau du nez

C’est le terme scientifique consacré. Le prurit nasal, ce sont les démangeaisons et picotement sur la muqueuse, ainsi que la peau du nez.

L’intérieur du nez est particulièrement sensible à tout corps étranger. Une exposition plus ou moins forte ou soudaine (comme celle qu’on a connue après le confinement) cause donc des infections nasales. Ces infections engendrent alors les démangeaisons qui vous dérangent tant.

Outre le cas de l’infection, le prurit nasal peut aussi être dû à une allergie. C’est le cas, par exemple, avec le rhume des foins. On a le nez qui chatouille parce que le printemps a pointé le bout de son nez – et les pollens avec. C’est aussi le cas lorsqu’on est allergique à certaines matières comme la brique de terre. Ce chatouillement est donc le signe que votre réaction allergique a débuté et qu’il vous faudra prendre les devants pour rester en forme. Mangez des anti-allergies, opter pour un revêtement en brique 3D, … Si vous n’avez pas eu connaissance de vos allergies jusque-là, vous pouvez alors remercier votre nez qui a chatouillé. C’est l’une des meilleures alarmes qui existent.

Les démangeaisons du nez et la sinusite

Si vous avez le nez qui gratte, peut-être avez-vous une sinusite ? C’est bien possible. Dans une sinusite, la muqueuse qui subit à l’intérieur du sinus subit une certaine inflammation. C’est elle-même qui fait que sentez quelques chatouillements à l’intérieur de votre nez, voire jusqu’à l’intérieur de vos joues. Si c’est le cas, estimez-vous encore chanceux parce que vous en êtes à un stade encore très retardé de votre sinusite. Par contre, le mieux sera toujours de confirmer cette hypothèse au niveau de votre médecin pour que vous puissiez vous soigner au mieux.

En effet, sachez que dans la majorité des cas de sinusite, vous avez des symptômes beaucoup moins agréable qu’un nez qui chatouille. La sinusite s’accompagne souvent de maux de tête, de douleurs et de pression au niveau du nez, voire de l’ensemble du visage.

Le nez qui chatouille est-il un signe du coronavirus ?

Plus non que oui. Avec la pandémie qui a fait rage ces derniers mois, beaucoup d’entre nous tremblent dès les premiers signes d’un malaise du système immunitaire. Il en est ainsi lorsqu’on a le nez qui chatouille et qu’on éternue assez souvent. Cependant, il faut admettre que dans bien des cas, il s’agit plus d’un rhume que du covid-19.

Lire aussi : Perte de l’odorat et du goût : coronavirus ou non ?

En effet, dans le cas du coronavirus, les symptômes sont autres : on peut avoir un nez qui coule, mais non pas un nez qui chatouille. On peut aussi perdre l’odorat. Souvent, ces symptômes qui apparaissent au niveau du nez s’accompagnent d’autres signes de faiblesse de l’immunité comme les vomissements, l’étourdissement ou les maux de tête.

Il faut donc à tout prix éviter de paniquer. Si vous avez un doute quelconque, n’hésitez pas à consulter votre médecin. De plus, n’oubliez surtout pas les gestes barrières pour vous protéger et pour protéger les autres. Le masque devient impératif. Il y en a même certains plus révolutionnaires que d’autres, justement pour éviter que la simple vue d’une personne qui se gratte le nez ne soit source de paranoïa.

Vous avez donc le nez qui chatouille : peut-être vous exprimez-vous inconsciemment ? Peut-être est-ce le malheur ou le bonheur qui sonne à votre porte ? Peut-être est-ce tout simplement le signe que vous devez être à l’écoute de votre corps qui tente de vous passer un message ou une alarme ? Dans tous les cas, le plus important sera d’être à l’écoute et d’observer ces signes révélateurs.

Articles relatifs

Et si vous laissiez votre commentaire ?