Des acnés à 40 ans : comment les gérer ?Bien-être / Beauté 

Des acnés à 40 ans : comment les gérer ?

Les acnés ne sont pas que le lot des adolescents. Bien au contraire, les acnés à 40 ans ou plus généralement, durant l’âge adulte (entre 25 et 55 ans), ne sont pas des cas isolés. Elles concernent davantage les hommes que les femmes et est justement, plus problématique pour les femmes. En effet, l’acné est, à tort, associée à une certaine immaturité, à l’incapacité de prendre soin de soi. Être belle à 40 ans demeure un objectif que les acnés viennent contrarier. Voilà pourquoi nous abordons aujourd’hui la question des acnés à 40 ans. Nous en aborderons les causes, mais surtout les solutions existantes pour venir à bout de ses boutons.

Pourquoi encore des acnés à 40 ans ?

Pour commencer, sachez que plus de 50 % des femmes adultes sont atteintes par les boutons durant leurs âges adultes. Ces boutons se concentrent souvent en bas du visage et au bord du cou. C’est donc un phénomène tout à fait normal et vous ne devez pas vous sentir maudit, juste parce que vous avez quelques boutons. En fait, adolescent ou adulte, le corps fonctionne toujours de la même manière. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, certaines femmes adultes ont des acnés à 40 ans.

Un processus acnéique similaire que durant l’âge de puberté

Une sécrétion excessive de sébum (la séborrhée) dans la peau cause aussi les acnés, chez la femme adulte. Ce surplus de sébum produit a, lui-même d’autres causes – les véritables fléaux à l’origine des acnés que nous verrons dans le paragraphe suivant. En tout état de cause, lorsque cet excès de sébum n’est pas évacué (on parle alors de rétention sébacée), des bactéries s’accumulent. Elles viennent se mêler aux follicules pileux et aux squames. Une inflammation dite « comédon » se forme alors à l’intérieur de la peau, pour apparaître plus tard sous forme de microkyste ou acné.

Diverses causes possibles des acnés à 40 ans

Qu’est-ce qui produit l’excès de sébum ? Il y a au moins 5 grandes causes à ce phénomène, toutes à l’origine de l’apparition des acnés à 40 ans.

  • Les troubles hormonaux, causés par la ménopause, la contraception, un traitement hormonal ou tout simplement la fatigue. Il y a souvent excès de production de cortisol ou d’androgène (hyperandrogénie).
  • La pollution, ainsi que l’accumulation de diverses saletés sur le visage. Il en est, par exemple ainsi lorsque la femme n’utilise pas un set de maquillage de qualité. C’est aussi le cas avec un maquillage non-conforme à sa typologie épidermique (peau grasse, peau sèche, peau sensible, …) ou lorsqu’elle oublie tout simplement de se démaquiller et de nettoyer la peau de son visage.
  • Le déséquilibre alimentaire, lorsque la consommation est particulièrement riche en sucre et en mauvaises graisses.
  • L’absence d’activité physique, rendant le métabolisme insuffisamment actif pour éliminer les impuretés accumulées ainsi que le sébum.
  • Le stress, entraînant un dérèglement général de l’organisme.

Comment se débarrasser des acnés lorsqu’on est adulte ?

Les acnés sont donc un fait à 40 ans. Elles restent toutefois un problème avec de multiples solutions au choix, en fonction des causes et de la gravité de l’acné. Le même traitement ne sera pas appliqué pour celle qui présente un seul bouton par mois sur le visage et celle qui en aurait toute une horde, de manière continue.

Des crèmes et pommades contre les acnés à 40 ans

C’est la première solution, la plus accessible, facile à exécuter –contre les manifestations acnéiques ponctuelles et pas trop recrudescentes. Les crèmes et gels contre les acnés à 40 ans ne sont pas de simples produits cosmétiques, mais des antibiotiques locaux ou des traitements à coupler avec ces antibiotiques. Cette formule à base d’antibiotique est nécessaire pour éradiquer la bactérie à l’origine du comédon.

  • Dans le lot, il y a les rétinoïdes – riches en vitamine A. Vous pouvez vous procurer de l’isotrétinoïne à faire accompagner d’érythromycine. Vous pouvez aussi opter pour de la trétinoïne 0,05 % ou de l’aldapène accompagné d’antiseptique. Toutefois, il faut préciser que ce type de traitement ne convient pas aux femmes enceintes.
  • Il y a également les pommades et crèmes contre les acnés à 40 ans à base de peroxyde de benzole. Ce traitement local anti-acné est à utilisation nocturne uniquement.
  • Enfin, il y a les antibiotiques locaux proprement dits, que l’on dénomme également antibiotiques topiques. Il s’agit de l’érythromycine 1 à 4 % ou encore, de la clindamycine 1%. Avec ces produits, on limite la résistance des bactéries au sein de l’épiderme.

Des médicaments contre l’acné chez l’adulte

S’il est rare que les acnés forcent la prise de médicaments durant l’âge de puberté, à l’âge adulte, ils peuvent être requis. Par contre, l’automédication est fortement déconseillée. Avant toute prise, il faut consulter son médecin ou son dermatologue.

Les médicaments contre les acnés à 40 ans sont, soient à base d’antibiotique, soient à base de traitements hormonaux. Parmi les antibiotiques, il y a la grande famille des cyclines (doxycycline, métacyline, lymécycline) et des isotrétinoïne. Un traitement antibiotique se passe souvent en deux phases : la phase d’attaque agressive contre les bactéries (15 jours) et la phase de suivi-entretien (pouvant durer des mois et être répétitif).

D’autres solutions possibles

Les acnés à 40 ans sont perçues comme un énorme problème chez les femmes. C’est la raison pour laquelle une multitude d’autres solutions se sont développées au fil des années. Elles peuvent consister en une :

  • microchirurgie, l’excision ou l’incision du bouton ;
  • photothérapie, c’est-à-dire la thérapie par la lumière ou par le laser, pour éliminer la source de l’acné ;
  • la micro-greffe de peau ;
  • et bien d’autres formes de chirurgies plastiques développées par les dermatologues du 21ème siècle.

Construire un terrain impropre aux acnés à 40 ans

Nous parlons ici de prévention de l’apparition des acnés à 40 ans. En effet, une bonne hygiène de vie et une hygiène épidermique exemplaire permettent, dans la majorité des cas, de ne jamais être confrontés aux acnés de l’âge adulte. Par conséquent, il y a un certain nombre de bonnes habitudes à instaurer pour éviter stress, déséquilibre, troubles hormonaux et accumulation d’impureté dans la peau.

  • Manger sainement, des fruits et des légumes biologiques plus qu’autres choses.
  • Boire suffisamment d’eau et s’hydrater correctement.
  • Faire régulièrement des activités physiques, qui ne sont pas forcément intensives. Une demi-heure de marche à pied par jour est déjà bien.
  • Protéger sa peau et prendre soin d’elle en faisant des gommages ou en utilisant une brosse de nettoyage facial (une fois par semaine au moins). Il faut aussi l’hydrater correctement et mettre une protection solaire chaque fois que vous vous exposez aux UV. Enfin, le nettoyage par lotion et par lait démaquillant après utilisation de maquillages et autres produits de beauté est impératif.
  • Bien choisir les produits cosmétiques utilisés, tant sur leur convenance à votre type de peau que sur leurs composants.

Articles relatifs

Et si vous laissiez votre commentaire ?