Les 5 questions à se poser avant de se faire tatouer

Les 5 questions à se poser avant de se faire tatouer

Le tatouage est une autre manière de s’exprimer, indélébile au niveau de l’épiderme. Ainsi, à l’inverse des mots qui sont passagers, il aura pour vocation de rester pour quasiment toute votre vie entière. Avant d’aller se faire tatouer, il est donc toujours conseillé de se poser quelques questions.

Puis-je me faire tatouer ?

Se faire tatouer en étant enceinte ou allaitante – ou se faire tatouer à 16 ans : est-ce possible ? Sachez qu’il est interdit de tatouer un enfant de moins de 12 ans. Celui qui a entre 12 et 16 ans peut s’en faire un ; un seul et en la présence de son tuteur légal.

Il est aussi déconseillé de se faire tatouer dans les cas suivants : grossesse, allaitement, maladies cardiaques, un diabète déclaré et non stabilisé, épilepsie, allergies et autres problèmes dermatologiques, hypersensibilité de la peau et prise de médicaments anticoagulants. En effet, le processus de tatouage implique un contact avec l’aiguille, l’utilisation de divers produits chimiques et une certaine douleur. Ceux-ci créent un impact sur les états de santé précédemment cités.

Suis-je prêt à me faire tatouer ?

Le tatouage est une étiquette que l’on portera jusqu’à la fin de ces jours, malgré le développement des technologies assez coûteuses qui permettent de l’effacer (laser pigmentaire ou chirurgie). Ainsi, avant de se tatouer, il faut savoir si votre décision est suffisamment mature.

La décision est souvent mature si le tatouage a une signification profonde. Elle l’est moins si vous le faites sur un coup de tête parce que vous avez suivi un ami à une convention sur les tatouages,  ou pour être à la mode. Demandez-vous si vous aimerez toujours voir la même inscription dans 20 ou 30 ans. Se faire tatouer engendre aussi un niveau variable de douleur qu’il faut que sachiez si vous êtes prêt à l’endurer ou non.

Pour quel type de tatouage dois-je opter ?

Se faire tatouer une marque à l’avant-bras, une œuvre d’art derrière l’oreille, ou sa phrase fétiche sur l’épaule ? Ne décidez pas de votre tatouage au dernier moment. Pensez-y longuement. Assurez-vous que l’image, le mot ou le texte que vous allez vous faire tatouer reflète véritablement le message que vous voulez faire passer.

En plus du tatouage proprement dit, choisissez aussi à l’avance l’endroit où vous allez l’apposer : se tatouer le bras ou les jambes est commun ; se tatouer les parties intimes l’est moins. Pensez au niveau de visibilité que vous recherchez et à son probable impact sur votre future carrière professionnelle.

Qui va me tatouer ?

Avant de se faire tatouer, réfléchissez aussi au prestataire qui va le faire car votre santé, sécurité et la qualité du tatouage vont beaucoup dépendre de lui. Que vous vous trouviez en France ou que vous vouliez vous faire tatouer à Bali, à Tokyo ou aux States, recherchez toujours ces quelques prérequis :

  • L’hygiène du tatoueur : est-ce qu’il remplace et nettoie ses outils après chaque usage ? Est-il certifié par un institut d’hygiène quelconque ?
  • Ses compétences techniques, c’est-à-dire sa capacité à vous tatouer avec le minimum de douleur possible, en respectant la surface prévue pour le tatouage ;
  • Ses compétences artistiques, à écrire la phrase à tatouer avec la bonne « police », à dessiner parfaitement l’aigle que vous recherchez ou même la photo de votre copine ;
  • Sa réputation : les meilleurs sont reconnus ; fiez-vous à ce que disent les autres.

Quand vais-je me tatouer ?

Voici une autre question qui est souvent oubliée : quel est le meilleur moment pour se faire tatouer ? Beaucoup pensent que le tatouage peut être fait à n’importe quel moment alors que ce n’est pas le cas.

Il est, par exemple, déconseillé de se faire tatouer en été à cause de la chaleur et de la probable exposition au soleil. Tatouage et bronzage ne font pas bon ménage. Il est aussi dissuadé de le faire en plein hiver, car la cicatrice aura besoin d’air pour se refermer correctement. Toute autre période de l’année est donc propice. Enfin, si vous prévoyez d’aller à la piscine, sachez que le chlore et le tatouage ne font pas bon ménage.

 

Se faire tatouer n’est donc pas une décision à prendre à la légère. Posez-vous au moins ces 5 questions avant de sauter le pas. Dans l’indécision, préférez les tatouages éphémères ou semi-permanents. Ils tiennent 10 jours, le temps de savoir si oui ou non, vous voulez vraiment un tatouage sur votre corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

99 − = 96